(2015) (Nouvelle Façade KPF et par Zahner) Petersen Automotive Museum, Los Angeles (2019) Academy Museum of Motion Pictures –
avatar

Share Button

Le Petersen Automotive Museum


Sa nouvelle façade a été conçue par KPF et réalisée par Zahner.


En 2015, le musée a subi une rénovation complète de 125 millions de dollars.



La façade du bâtiment a été repensée par le cabinet d’architectes
Kohn Pedersen Fox
.


Kohn Pedersen Fox Associates (aussi connu sous son sigle KPF) est l’un des principaux cabinets mondiaux d’architecture. Basé à New York, la société est surtout connue pour ses très nombreuses conceptions de gratte-ciel. Le cabinet qui compte 550 collaborateurs, a été créé en 1976 par Eugene Kohn, William Pedersen et Sheldon Fox (1930-2006).

Elle comporte un ruban en acier inoxydable composé de 100 tonnes d’acier de calibre 14 de calibre 14, réparties dans 308 sections, 25 supports et 140 000 vis personnalisées en acier inoxydable.  Les concepteurs de The Scenic Route ont aménagé des espaces intérieurs adaptés aux expositions changeantes.


Le musée remodelé a ouvert ses portes au public : le 07 décembre 2015


Adresse : 6060 Wilshire Blvd, Los Angeles, CA 90036 Horaires : tous les jours de 10h à 18h
Est situé sur Wilshire Boulevard, le long de Museum Row, dans le quartier de Miracle Mile à

(LA) Los Angeles.


L’un des plus grands musées de l’automobile au monde, le Petersen Automotive Museum est un organisme à but non lucratif spécialisé dans l’histoire de l’automobile et les programmes éducatifs connexes. avec 100 000 pieds carrés d’expositions, 25 galeries et plus de 300 véhicules. Il est l’un des plus grand musée consacré à l’automobile au monde. Le musée contient plus de 100 véhicules présentés dans 25 galeries différentes. Ces 100 véhicules ne forment que la moitié de la collection, les autres modèles étant conservés précieusement dans un voûte située au sous-sol du building.

Parmi les véhicules remarquables, on peut citer une voiture de course type 64, une 901 de 1964, une 928 prototype H50, un 550 Spyder 1955, la 959 « Paris-Dakar » de 1985, le 356 Speedster de Steve McQueen …Et encore beaucoup d’autres pièces inestimables et rarement vues lors d’expositions publiques.

On y présente aussi l’histoire de l’ingénierie industrielle (design, performance, etc.), des motocyclettes, la course automobile, les hot rods et les modèles custom. Vous pouvez aussi y retrouver des voitures popularisées au cinéma, dont Lightning McQueen (Les Bagnoles et Les Bagnoles 2), la Batmobile (Batman: Le Défi (1992), et la Ferrari 308 GTS Targa utilisée par Tom Selleck dans la série Magnum, P.I.

Une espèce de clef de voûte et se positionne comme l’exposition de Porsche la plus complète en dehors du musée de la marque à Stuttgart.

Organisé en partenariat avec Porsche Cars North America, le musée présente 50 des voitures les plus emblématiques de la marque à la fois dans les halls d’exposition traditionnels et dans une toute nouvelle visite de la chambre forte souterraine.

En tant que l’un des plus grands marchés Porsche au monde, la Californie est la maison idéale pour accueillir une nouvelle exposition qui présente une collection de voitures, de documents historiques et d’artefacts, illustrant chacun l’évolution de la marque.

 






Los Angeles, Californie, États-Unis – 23 juillet 2017: Ferrari 125 S rouge 1947 exposée au Petersen Automotive Museum.






 


RENZO PIANO – Building Workshop

ACADEMY MUSEUM 2019

RPBW


Dessin du Musée


Lorsqu’il ouvrira ses portes en 2019 au cœur de Los Angeles, à l’intersection de Wilshire Boulevard et de Fairfax Avenue, l’Academy Museum of Motion Pictures sera le premier musée de cinéma au monde. « Los Angeles fut, et reste encore dans une certaine mesure, l’une des capitales de la production de films, Il semblait donc naturel d’y ouvrir un musée majeur pour faire vivre l’héritage du cinéma », résume Kerry Brougher, directeur du musée, projet porté par l’Académie des arts et sciences du cinéma, celle-là même qui décerne chaque année les prestigieux Oscars.


Le musée qui ne sera pas situé dans le mythique quartier de Hollywood mais à quelques kilomètres de là retracera l’histoire du cinéma, ses innovations, et montrera aux visiteurs l’envers du décor et les techniques mises en oeuvre pour réaliser un film. Côté curiosités, on trouvera également dans les vitrines les célèbres escarpins rouges portés par Judy Garland dans « Le Magicien d’Oz », les portes du fictif « Rick’s Café Américain » fréquenté par Humphrey Bogart dans « Casablanca », ou encore la machine à écrire utilisée par Joseph Stefano pour écrire le scénario du « Psychose » d’Alfred Hitchcock.


Conçu par l’architecte Italien Renzo Piano, Grand spécialiste des musées, le bâtiment abritera les collections et expositions sur six étages, ainsi qu’un café, une boutique et une salle de spectacles d’un millier de places.


Plusieurs stars d’Hollywood, parmi lesquelles Tom Hanks, Annette Bening et Laura Dern, sont étroitement impliquées dans le projet, organisant des collectes de fonds et cherchant des soutiens dans le monde entier. Pour son ouverture officielle fin 2019, le musée organisera une rétrospective consacrée à Hayao Miyazaki, dont les chefs d’oeuvre d’animation (« Mon voisin Totoro », « Princesse Mononoké », etc.) ont souvent été sélectionnés aux Oscars, qui l’ont récompensé en 2003 pour « Le Voyage de Chihiro ». L’exposition, première de cette ampleur aux Etats-Unis, proposera un voyage thématique à travers les mondes de Miyazaki et rassemblera plus de 200 croquis, storyboards et extraits vidéo, selon Jessica Niebel, sa conservatrice.







Plan du Musée








 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *