Dôme 10 Bulles de Simon et Laetitia (2012-2015) Épernay, Reims, Champagne 51160
Virginie Maneval

Share Button


Maison Bulle en Champagne !

 la durée de leur construction : 2012 – 2015

Laetitia et Simon m’informaient que leur permis de construire leur avait été accordé.

Il leur restait à finaliser l’achat du terrain.


Plan de masse – Laetitia & Simon
Dès les premières réflexions, nous avons essayé de concevoir la maison de manière à optimiser les déplacements et le chauffage : une pièce de vie centrale, cuisine et salle de bain regroupées, des volumes raisonnables, des ouvertures au sud…

Autoconstructeur d’une maison en voile de béton, à Germaine !



La configuration du terrain, son relief, l’ombre des grands chênes l’été, le petit ruisseau, la perspective sur la forêt… un cadre superbe qui mérite d’être pris en compte.
Des contraintes aux yeux de certains mais pour nous une façon naturelle de concevoir son habitat…



maquette maison bulle boules de polystyrène

Après une première maquette en cuivre et plâtre, nous avons essayé de modéliser la maison avec des boules de polystyrène.



(Slovénie) Chargement des Skydomes par Simon (à gauche) et Luc.

Laéticia et Simon étaient sur la route, direction la Creuse chez Chantal et Luc pour récupérer leurs skydomes. Lors d’une discussion avec Antoine Strauss, celui ci s’est proposé de continuer les démarches et c’est ainsi que nous en sommes venus à sélectionner un fabricant de Skydomes en Slovénie, et il y a quelques mois, Antoine a organisé une commande groupée pour Laetitia et Simon, Chantal et Luc..



Tracé au sol maison bulle Epernay.
Le centre des différentes bulles est matérialisé par un piquet, les pièces tracées à la chaux au sol. On se rend mieux compte de l’envergure de la maison, on se déplace d’une bulle à l’autre et on s’y croirait presque…
Les arbres gênants sont mieux identifiés, ils seront abattus et fourniront du bois de chauffage pour la future maison.

Après nettoyage des souches, terrassement des différents niveaux de la maison, mise en place d’une couche de roche nous avons attaqué le ferraillage du radier. Les jonctions entre les bulles ne sont pas évidentes à faire, mais plusieurs jours de travail plus tard la maison prend forme.


le radier avant bétonnage de la maison.
Le radier bétonné

Comment réaliser le bétonnage du radier ? Nous avons commencé par faire une ceinture autour de la maison et entre les différents niveaux dans l’optique de remplir ensuite de béton en faisant venir des toupies. Le problème est que nous n’arrivons pas à organiser une équipe pour répartir la quantité de béton nécessaire qui pourrait être livrée sur une journée… Nous avançons donc doucement mais sûrement à la bétonnière : 220 litres de béton à chaque gâchée représente quasiment 1,5 m², ça va être long. Un autre paramètre important : les feuilles mortes emportées par le vent, tombent en tourbillonnant… C’est magnifique mais aussi un vrai cauchemar lorsqu’elles se glissent dans le ferraillage ! Raison de plus pour terminer le bétonnage rapidement.


Le marathon du béton est enfin terminé ! Pose du mat central sur un pied bricolé avec un bastaing et mise en place des premiers méridiens, simplement courbés par la gravité. Côté pratique de l’étai de maçon : on peut modifier la hauteur de la bulle et ainsi obtenir une forme plus ou moins « écrasée » et réellement ajuster le volume et la courbure des cloisons, mais les fers ont tendance à soulever le mât que nous avons dû lester. Les prochains mâts seront fixés directement sur le radier et l’acquisition d’une rouleuse devrait aussi nous aider.
le radier est enfin bétonné chez Laetitia et Simon.

Mise en place des fers sur les premières bulles, les volumes se dessinent, la maison apparaît au milieu des arbres, la magie opère !



Il faut dompter ces barres de fers qui veulent reprendre leur forme rectiligne : les parallèles sont enroulés sur notre cintreuse maison, ils prennent une courbure qui facilite leur mise en place.




 






AirBnB
chez Simon & Laetitia



 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *