Bulle Sous-terre Volcanique – Le Mirador Del Río (1974) Fondation César Manrique, Île Lanzarote, Canaries
Virginie Maneval

Share Button


César Manrique  (1919-1992)




LANZAROTE – LE MIRADOR DEL Río, Canaries


Une sculpture monumentale orne l’entrée et invite à la visite !


Dans le bâtiment de la Fundación César Manrique est aujourd’hui

la Fondation César Manrique. Mirador del Rio


Lanzarote, qui est l’une des plus anciennes îles des Canaries, est le fruit d’une activité volcanique qui commença il y a quelques 22 millions d’années. La patine du temps s’est chargée de modeler son paysage et sa structure, pour la doter d’une nature réellement spectaculaire, déclarée réserve de biosphère par l’UNESCO.




Une porte de chaque côté de la salle permet d’accéder à une terrasse, à l’extérieur, où se trouvent des télescopes pour admirer de plus près la Graciosa et ses îlots voisins.


 


Situé à 400 mètres d’altitude, sur le Risco de Famara, le Mirador del Río est l’une des créations architecturales les plus représentatives de César Manrique car il montre une série de détails artistiques et architecturaux et son désir de combiner art et nature. Il est situé à proximité des vestiges d’une ancienne base militaire qui remonte à la fin du 19ème siècle.
Situé à l’extrême nord de l’île et aménagé en 1974, à la périphérie nord-ouest de l’île. Le Mirador del Rio est une des oeuvres que l’artiste César Manrique a réalisé sur l’île de Lanzarote. Placé sur la falaise du Risco de Famara, à près de 475 mètres d’altitude, il domine la région et offre une vue spectaculaire sur les îles de l’archipel de Chinijo, dont la célèbre Graciosa.




C’est en 1973 que Manrique, assisté du sculpteur Jesús-Rafael Soto et de l’architecte Eduardo Caceres décide d’aménager un promontoire de l’extrême nord de l’île afin de valoriser les lieux. C’est une des représentations typiques de l’artiste sur l’île où il combine les détails artistiques avec les éléments naturels à sa disposition.







Le Mirador est superbement intégré et pratiquement invisible, recouvert sous un manteau de pierres volcaniques.
Il est camouflé sur le rocher d’une manière que seul un génie de l’ampleur de Manrique pourrait concevoir. Par son aspect, est considérée comme la plus volcanique des îles Canaries. Son paysage « lunaire », couvert de cratères, de ravins et de vallées de lave solidifiée, en est l’un de ses principaux attraits.




Vues sur les terres depuis le Mirador del Río



Après avoir passé l’entrée, c’est un couloir sinueux d’un blanc typique de Lanzarote qui mène le visiteur dans un espace vitré qui offre une première vue magnifique sur la mer et la Graciosa. Les murs sont ornées de céramiques créées par Juan Brito. Un café se situe sur cette grande salle et il est possible d’admirer le panorama de l’intérieur avec une boisson chaude les jours de grand vent comme avec un raffraîchissement les jours où le soleil chauffe. L’étroit bras de mer qui sépare la côte de Lanzarote des îlots s’appelle “El Río” (la rivière) et donne son nom au Belvédère. Au bas de de la falaise de Famara on aperçoit les Marais salants del Río ou de Guza, remarquables pour leurs couleurs rougeâtres et connus pour être les salins les plus anciens de l’île.


la Fundacion Manrique



Une galerie et une Fondation d’art !




Bar de los Jameos del Agua à Haría à Lanzarote

Un lac souterrain et des grottes qu’il a transformé en un restaurant bar et un théâtre.




Bar de los Jameos del Agua à Haría à Lanzarote






Jardin de Cactus , Guatiza


Le jardin de Cactus est situé dans la ville de Guatiza,
dans la municipalité de Teguise.

Le Jardin des Cactus représente un magnifique exemple d’intervention architecturale intégrée dans le paysage. César Manrique réalise ce travail architectonique audacieux en conservant le binôme incassable de l’art et de la nature que respirent toutes ses interventions.
Le grand cactus métallique à l’entrée et la porte en fer forgé se détachent à l’extérieur de l’enceinte. Ces deux éléments nous font déjà présager le caractère majestueux et surprenant de l’intérieur.


 


Son climat d’éternel printemps vous permettra de jouir du contraste et de la beauté de son littoral à toutes les époques de l’année. Vous y trouverez des plages de sable noir ou doré, que ce soit dans des zones urbaines ou dans des espaces naturels protégés… Vous découvrirez également des sites de considérable valeur écologique comme le parc national de Timanfaya, où vous pouvez admirer une grande variété de formes volcaniques, ou le parc naturel de l’archipel Chinijo, qui est le refuge de nombreuses espèces d’oiseaux marins.


Si vous souhaitez appréhender la relation existant entre la population et l’environnement volcanique si singulier de l’île, visitez ses centres d’art, de culture et de tourisme. Créés pour protéger le patrimoine insulaire, ils sont tous différents, et leur ensemble forme un panorama essentiel sur la culture locale. Et si vous aimez le sport, de multiples possibilités s’offrent à vous. Vous pourrez jouer au golf au milieu des champs de lave et des cactus, faire de la plongée sous-marine parmi de magnifiques fonds marins, pratiquer la grande pêche ou encore le surf, puisque ses vagues sont considérées parmi les meilleures d’Europe. Il est possible de rejoindre Lanzarote par sa capitale, Arrecife, en avion et en bateau. Pour s’y déplacer, le plus simple consiste à louer une voiture, puisque les deux points les plus éloignés de l’île ne sont distants que de 71 kilomètres..




Le Golfe Lanzarote –  Iles Canaries, Spain (OC) 




Plus de 5 000 hectares de coulées de laves pétrifiées, de crevasses et de cratères, découvrez le paysage lunaire du Parc national de Timanfaya issu d’une activité volcanique exceptionnelle sur l’île de Lanzarote.



    



Share Button
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *