Bulle Voiture Jaguar XK120 modifié (Sport) Record de vitesse (1952) Jabbeke, Belgium
Virginie Maneval

Share Button


Une Place avec la BulleDeux Places sans



La Jaguar XK120 est une voiture de sport à deux places (découverte ou coupé) produite par la marque automobile britannique Jaguar de 1948 à 1954.


Il n’y a eu que cinq modèles sportifs dans toute l’histoire de La Jaguar. Cela montre que la compagnie a toujours créé du premier coup des automobiles qui resteraient longtemps en production au prix de modifications mineures. La XK vient en second dans ce palmarès derrière celle qui lui a succédé, la Jaguar type E, peut-être plus connue. Mais la XK a représenté une révolution identique quand elle est apparue en 1948 en offrant un rapport qualité / prix qu’aucun autre constructeur ne pouvait atteindre.


 

La Jaguar avec le lifting de 900 000 $
Plus de 700 000 euros pour restaurer un record de Jaguar.






Alan Henry, Journaliste de renom du sport automobile, interview Norman Dewis de JD Classics à propos de son fascinant record du monde Flying Mile de 1953 dans un XK120 modifié sur la route de Jabbeke en Belgique.


Au début des années 1950, une route nouvellement construite dans la région de Jabbeke, en Belgique, a été utilisée pour des essais à grande vitesse.
En 1953, Sir William Lyons tenta de prouver que la XK 120 (modifiée) faisait partie des voitures les plus rapides en atteignant 277,47 km/h sur la ligne droite de Jabbeke en Belgique.





Deux passionnés trouvent un spécimen abandonné depuis 60 ans, le même avec lequel Jaguar a établi le seul record de vitesse de son histoire.Deux passionnés trouvent une voiture abandonnée depuis 60 ans, le même avec laquelle Jaguar a établi le seul record du monde de vitesse de son histoire.


Le 20 octobre 1953, Dewis emmena à Bruges une XK120 modifiée. « Fais en sorte de garder le moteur sous 5.800 tours », m’avait on dit en haut lieu. Mais dès ma première tentative de mile chronométré, j’étais déjà à 5.800 dès le début et le moteur grimpait encore et encore. Et moi je me disais que si le moteur explosait, c’était fini pour moi. Mais les températures d’huile et d’eau restaient bonnes alors je n’ai pas levé le pied. A 6.200 tours, je me disais: « là, le moteur va exploser d’un moment à l’autre ». Et c’est avec ça en tête que j’ai conduit pour le record de vitesse en kilomètre, puis pour celui en miles. Puis je devais ralentir en douceur, faire demi-tour et recommencer. La seconde fois, j’ai poussé jusqu’à 6.300 tours et je suis resté comme ça jusqu’au moment de passer devant les chronométreurs et les journalistes. »


« Le public était d’ailleurs en général sur les bords de la route. Moi, sous ma bulle aérodynamique, je ne voyais pas grand-chose quand je conduisais au milieu de cette foule. Mais les contrôleurs et les policiers, eux voyaient bien et se disaient: « Si quelque chose va de travers, il va y avoir des morts ». Et voilà comment il a été mis un terme aux records de vitesse de Jabbeke. Mais heureusement, ils ne m’ont jamais retiré le mien. »



Atelier de Fabrication.. 
La Jaguar XK120 restaurée qui a battu le record de vitesse de 172km/h en 1953 et à remporté le Titre de  » Meilleur de sa catégorie, Après-Guerre »
@ The Quail: Un rassemblement de Sports motorisés.






la voiture est apparue avec son auvent de Bulle, improvisé et distinctif, qui a été pris à partir d’un avion de chasse à réaction installé spécialement pour les essais de vitesse.








Dôme de ballon unique de Jaguar XK120.


 

Jaguar XK120 à Monterey, CaliforniaJaguar XK120 à Monterey, California



La Jaguar XK120 est complètement restaurée.




le Concours d’Élégance: Cette Jaguar XK120 inhabituelle, avec sa bulle en forme de dôme, est connue sous le nom de «Jabbeke» XK, célèbre pour son record de vitesse en 1953 de 173km/h.


 








 Cadeau  Bonus !



Jaguar, C-Type to F-Type – XCAR



Share Button
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *