Bulle Voiture Messerschmitt (1950) – Modèles Tricycle Biplaces Tandem – Fritz Fend (1920-2000)
Virginie Maneval

Share Button

1:16 voiture allemande (1954) –


L’HISTOIRE des Messerschmitt  !


Messerschmitt AG était la société allemande d’avions, nommée en l’honneur du designer en chef Willy Messerschmitt, et connue principalement par la participation d’avions Messerschmitt dans la Seconde Guerre mondiale. La société a survécu à l’après-guerre et a pu s’engager dans la mise en œuvre de projets civils. Actuellement, la société Messerschmitt fait partie de la plus grande société européenne de holding aéronautique EADS. Dans l’industrie automobile, la société Messerschmitt a eu le temps de vérifier en 50 ans, lorsque l’on a créé deux modèles de voiture-tandem de passagers (le conducteur se trouve à l’avant et un passager derrière), KR175 et KR200 . Ces micro-voitures ont été construites sur la base de « handicaps sévères » .



1953 Messerschmitt KR-175 

MESSERSCHMITT TG 500 TIGER (1958)



 Fritz Fend (1920-2000)

Fritz Fend (1920-2000) était un ingénieur aéronautique. Il a été noté pour la conception Messerschmitt Kabinenroller de (cabinscooter) KR175 et KR200 microcars , pour co-fondateur RMF, la société qui a repris la production du Kabinenrollers en 1956, et pour la conception de la RMF TG500 , un microcar sportif basé sur la Kabinenroller. Fend a poursuivi sa carrière en tant qu’inventeur et concepteur après la fin de la production KR200. Fend travaillait sur un autre projet de véhicule léger peu avant sa mort.



La scène de course Messerschmitt KR200 du film de la comédie musicale finlandaise « Iskelmäprinssi
(Prince du Hit Parade) ».


Messerschmitt KR 175 et KR 200 et autres modèles..

US Air Force pilote avec Transport inhabituel , Allemagne 1953

Messerschmitt KR175


Les Messerschmitt KR 175 et KR 200 Kabinenroller sont des véhicules tricycles biplaces en tandem construit par Fritz Fend sous le nom de marque Messerschmitt au début des années 1950. L’abréviation KR est tirée du terme allemand Kabinenroller (scooter à cabine). Le chiffre indique la cylindrée (175 ou 200 cm³).


Historique

Après la capitulation de l’Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la population comptait un très grand nombre de blessés handicapés. L’ingénieur Fritz Fend avait travaillé pendant la guerre sur le premier chasseur à réaction Messerschmitt Me 262. Malgré les menaces que représentaient le plan Morgenthau (détruire le tissu industriel pour transformer l’Allemagne en un pays uniquement agricole), Fend commença à étudier des véhicules mus par la force musculaire.

Une première série de véhicules spécialement conçus pour les personnes amputées des jambes vit le jour en 1947. Un levier à bras actionnait les roues. La première voiturette carrossée, baptisée « ‘Flitzer' » (trad. libre : « fend-la-bise ») roulait dans Rosenheim, prouvant qu’il est possible d’aller deux fois plus vite qu’à vélo tout en étant protégé contre les intempéries. En 1948, il monte un moteur Victoria de 38 cm³ et atteint 40 km/h avec 1 ch. Jusqu’en septembre 1950, Fend vend 100 exemplaires du Flitzer. Les roues de vélo avaient entre temps été remplacées par des roues à pneus de brouette. La roue arrière reste une roue de vélo. L’habitacle était transparent, dira Fend, tant à cause de l’étroitesse du véhicule que pour des raisons psychologiques, et réalisé à l’aide de matériel gonflable pour toiture. Par beau temps, il devenait un cabriolet. Jusqu’à fin 1951, le ‘Flitzer’ de Fend, équipé d’un moteur Riedel de 4,5 ch et refroidissement forcé, fut fabriqué en 150 exemplaires. Il pouvait même gravir la route qui mène au sommet du Grossglockner.


Messerschmitt  KR 175 


En raison du manque de place, Fend cherche de nouveaux locaux. Grâce au professeur Willy Messerschmitt qui intercède en sa faveur, il peut utiliser les hangars vides de la société de Ratisbonne Stahl- und Metallbau (RSM). La seule condition étant de faire de ce véhicule une voiturette à deux places. Les travaux de développement restent à Rosenheim. Willy Messerschmitt était un partisan fanatique de la construction légère et sa devise était : « tout ce qui ne casse pas est surdimensionné ! »

Le bruit qui courait selon lequel le Kabinenroller, appelé Karo (rappelant la forme abrégée du prénom Karoline), comporterait des éléments du fameux chasseur Me 109, fut un vrai coup de pub. Sa forme aérodynamique, l’accès à bord par basculement de la verrière en plexiglas, la disposition biplace en tandem et la recherche de légèreté sont des points communs avec un avion.

Au salon automobile de Genève de 1953, le KR 175 fit sa première apparition. La production journalière était de 90 exemplaires. Son prix se montait à 2 100 marks. Il fut peu à peu amélioré et équipé d’un embrayage au pied et d’une marche arrière.

Vu la technologie très motocycliste du moteur Sachs 2 temps, la marche arrière est inhabituelle : Un moteur 2 temps ayant un sens de rotation réversible (moyennant une deuxième paire de vis platinées convenablement décalée par rapport au PMH du piston), faire une marche arrière avec le KR impose de stopper le moteur, puis de basculer un commutateur dédié pour mettre en service le second jeu de vis platinées et inverser le sens du démarreur (en fait une Dynastart, hybride de dynamo et de démarreur, directement en prise sur le vilbrequin), avant de remettre le moteur en route. Corollaire de ce montage, il est possible de passer toutes les vitesses en marche arrière, certains conducteurs téméraires s’amusant même à rouler à toute allure dans le mauvais sens…


Messerschmitt  KR 200


Au printemps 1955, ce fut le tour du KR 200 de voir le jour. Les ventes de cette année-là atteignirent 12 000 véhicules pour un prix unitaire de 2 500 marks. Ce fut aussi l’apogée. En l’espace de 24 h, il établit pas moins de 25 records du monde sur la piste du circuit d’Hockenheim. Équipé d’un moteur de 13 ch, il poussait des pointes à 130 km/h !


1955 Messerschmitt KR200


1955 Messerschmitt KR 200 Cabriolet in « The Avengers », TV Series (Emma Peel + John Steed)
(Season 4, Episode 17) The Girl from Auntie (1966)



la Messerschmitt Tiger 500



Sièges: Le salon de la voiture dispose de 2 sièges. Messerschmitt Tiger a été délivré avec les types suivants de corps: coupé à tête fixe. La voiture Tiger (1960) a 300 kg et c’est le poids minimal parmi toutes les modifications de Messerschmitt Tiger. La voiture la plus lourde dans une chaîne de production de Messerschmitt Tiger, est le modèle Tiger (1960) – son poids de 300 kg.Le plus petit modèle est Tiger (1960), ce qui fait 2860 millimètres. La Messerschmitt le plus long est le modèle Tiger (1960), dont la longueur – les 2,86 mètres. Messerschmitt Tiger était équipé d’une seule option du moteur dont le volume est égal à 400 centimètres cubes. La voiture Messerschmitt Tiger est équipée d’une transmission manuelle uniquement.


Le 15 janvier 1957, Messerschmitt abandonne toutes les activités non reliées à l’aéronautique afin de pouvoir bénéficier des aides gouvernementales destinées à soutenir la reconstruction d’une industrie aéronautique en Allemagne. La société Fahrzeug- und Maschinenbau Regensburg (de) (FMR) reprend la production.

Septembre 1957 : essais d’un véhicule à 4 roues appelé Tiger conçu comme successeur « sport » du modèle tricycle. Le Tgr 500 est souvent nommé Tiger (tigre) mais cette appellation est semi-officielle pour des raisons de paternité de marque : en effet Krupp produit un modèle de camion nommé Tiger et Panhard a déposé le nom « Tigre » pour toutes les versions « gonflées » de son moteur bicylindre à plat équipant les Dyna Z , PL 17 et 24 Ct. Le moteur est cette fois un bicylindre 2T de 500 cm3 toujours fourni par Fichtel und Sachs (en), installé en porte-à-faux arrière, il propulse le Tgr 500 de série à 130 Km/h, bien plus qu’une voiture populaire contemporaine comme les 2CV citroën ou 4 CV Renault de l’époque et quasiment autant que la petite voiture de sport anglaise Austin-Healey Sprite. Le passage en 4 roues impose la présence d’un différentiel qui fait carter commun avec la boîte de vitesses. La marche arrière est cette fois mécanique (sans inversion de la rotation du moteur). La carrosserie reste très voisine du modèle 3 roues, une stricte 2 places en tandem, façon moto ou cockpit d’avion de chasse, alors que par exemple la Vespa 400 , comparable mais plus automobile d’aspect offre deux mini places arrière pour des enfants. Le carénage de la poupe est élargi et incorpore un logement de roue de secours disposée à la façon du « continental kit » de certaines voitures américaines.
2 mai 1958 : présentation du Tg 500. Son prix de 3650 marks rebute la clientèle.
Début 1964 : arrêt de la production pour cause de non-rentabilité.


Classic Car | 1961 Messerchmitt KR200 | Driving.ca

Messerschmitt Tiger


FMR Tiger 500



La Messerschmitt : au cinéma

La KR 175 est visible dans le film Brazil de Terry Gilliam, ainsi que dans le film La Famille Addams dans lequel la voiturette est conduite par le cousin itt.


Extrait du film Brazil Trailer (1985) – Terry Gilliam 2:56


1 : 23 Brazil Bubble Car Dreaming


2 : 54 Cousin Machin (cousin itt) :  le film La Famille Addams dans lequel la voiturette est conduite par le cousin itt.



Caractéristiques techniques: KR 175 / 200

Dimensions hors tout : 2820 x 1220 x 1200 mm
Empattement : 2030 mm
Voie (écartement des roues avant) : 920 / 1080 mm
Moteur Fichtel & Sachs, monocylindre deux temps
Alésage x course : 62 × 58 / 65 × 58 mm
Cylindrée : 173 / 191 cm³
Puissance : 9 / 10.2 ch à 5250 tr/min
Compression : 6,5:1
Carburateur : 1 (marque Bing)
Refroidissement par air forcé (soufflante)
Lubrification par mélange 1:25
Transmission
transmission primaire par chaîne
Embrayage : 3 / 4 disques en bain d’huile
Boîte de vitesse : 4 rapports
marche arrière : absente sur le kr 175, par inversion de sens de rotation du moteur sur le KR 200
Transmission secondaire à la roue arrière par chaîne sous carter étanche
Train roulant
train avant : demi bras (essieu brisé)
train arrière : bras oscillant
Suspensions par blocs caoutchouc
Amortissement hydraulique sur le KR 200 seulement
Pneumatiques : 4,00″ × 8″ puis 4.40 × 8″ (KR 200)
Direction
quasi directe avec guidon type moto
Rayon de braquage : 8 m
Électricité
générateur 45 / 90 W
Batterie : 6 V 7Ah / 12 V 14 Ah
phares 25 / 35 W
Poids à vide : 220 / 240 kg
Poids total : 360 / 420 kg
Vitesse maxi. : env. 80 / 98 km/h
Consommation : env. 4.0 / 4.5 l/100 km
Réservoir : 11,5 / 12.5 litres (situé au-dessus du moteur)
Fabrication   1953 -1955 pour le KR 175, de 1955 – 1964 pour le KR 200




Messerschmitt KR Super 200 white 1955


Affichage des Messerschmitt au musée microcar maintenant fermé en histoire, en Allemagne.



Le Messerschmitt Kabinenroller (scooter de cabine) était une voiture à bulles à trois roues conçu par l’ingénieur aéronautique Fritz Fend et produit dans l’usine du constructeur aéronautique allemand Messerschmitt 1953-1964.



Messerschmitt KR200 motoneige



 


Microcar Club de Suisse
Microcar & Kabinenroller Club de Suisse

Petite Course Petite voiture sur GP Mutschellen 2010 (Suisse)

http://www.rollermobilclub.ch/tag/bilder/


 Messerschmitt Tiger



 



Les deux réalisateurs turcs Yılmaz Onay et Erol Keskin avec un Messerschmitt en Turquie (1968)


1958 Messerschmitt KR200


Microcars au Technik Museum Jesada
En voyageant à travers la Thaïlande, nous avons découvert le Technik Museum Jesada dans une petite ville à l’extérieur de Bangkok. Accueil à plus de 500 véhicules, y compris les autobus à deux étages, des avions, des hélicoptères et des scooters, l’attraction la plus unique du musée est la vaste collection de voiturettes. Aussi connu comme « voitures de bulles », ces voitures de grand réfrigérateur ont été construits faible en raison de limitations dans les matériaux et les ressources en Europe après la Seconde Guerre mondiale. Les modèles rétro et progressistes des années 1950 sont devenus un microcars modèle pour le véhicule intelligent moderne.


 

1957 Messerschmitt FMR Tg 500 Tiger


 



Messerschmitt KR 175


1954 Mivalino petite voiture. propre version italienne moto Mi-Val compagnie du Messerschmidt KR-175


1957, Messerschmitt Kabinenroller KR 201 Roadster.





L’usine a produit des avions pendant la guerre, après la guerre a été utilisé dans la production de voitures.
Modèle KR200-Réincarnation Classic Car 



 ISETTA 300


cutaway bmw isetta



l’Isetta est un scooter caréné. Le concept est habile mais les Italiens ne sont pas conquis. Les petites Fiat leur paraissent plus valorisantes et Iso Rivolta se met rapidement en quête d’industriels étrangers susceptibles de fabriquer la voiture sous licence. De retour du salon de Genève 1954, l’un des importateurs BMW en Suisse fait aux dirigeants de Munich un rapport élogieux à propos de l’Isetta. A l’époque, la Bayerische Motoren Werke peine à vendre ses berlines 501, imposantes et un tantinet dépassées. Il lui faut vite trouver un véhicule bon marché, capable de capter une clientèle n’ayant pas les moyens de s’acheter une Volkswagen Coccinelle. Un public que vise également l’avionneur Messerschmitt, contraint de se recycler, avec une petite voiture tout en longueur (la KR) elle aussi passée à la postérité.



L’affaire est rapidement conclue et BMW jette son dévolu sur la drôle de voiture qu’est l’Isetta, dont la fabrication « made in Germany » débute en avril 1955. Longue de 2,28 mètres, elle est parfaite pour la circulation urbaine car elle se gare sans mal. Seul problème : si un véhicule s’immobilise trop près de sa partie avant, il sera impossible d’ouvrir l’unique portière… sauf à passer par le toit en toile, installé pour s’échapper si l’ouverture se bloque à la suite d’un choc.Les phares, rejetés à l’extérieur de la carrosserie, lui donnent de faux airs de grenouille. La colonne de direction, solidaire de la portière, s’efface pour faciliter l’accès à la banquette censée accueillir deux adultes et un enfant. Cette architecture s’avère assez pratique et la clientèle apprécie l’effet « aquarium » induit par l’importante surface vitrée. BMW, qui produit des motos, installe dans la partie arrière droite du véhicule un monocylindre quatre-temps de 247 cm3 qui développe 12 ch. De quoi emmener la voiture jusqu’à 80 km/h – soit à peu de chose près la vitesse d’une 2CV –, sachant tout de même qu’il lui faudra quarante bonnes secondes pour y parvenir. L’Isetta 250 est bruyante, souffre d’une commande de boîte de vitesses dure (le levier est placé à la gauche du conducteur), mais elle est pratique, assez fiable et fait sourire ceux qu’elle croise.



Un succès planétaire


Commercialement parlant, les résultats sont au-delà des attentes de BMW qui écoule 13 000 unités la première année. La crise du canal de Suez, en 1956, fait grimper le prix de l’essence, mais aussi les ventes de l’œuf roulant qui présente l’avantage de ne pas consommer pas grand-chose. Le monde s’ouvre à l’Isetta. BMW l’exporte en Espagne, au Brésil, en Grande-Bretagne où, allégée de l’une de ses roues arrière, elle tient la dragée haute aux célèbres trois-roues britanniques. Aux Etats-Unis, on voit l’immense Cary Grant poser devant cette Isetta toute menue. Par la suite, la cylindrée va s’élever et l’on verra même apparaître un modèle quatre-places et deux portes, dont une sur le côté droit.

la BMW Isetta avec Cary Grant


la BMW Isetta 300 – 1957

Isetta 300, promenade..


BONUS   Microcars

Peel microcars ont été construits à Peel, Ile de Man dans les années 1960 par Peel génie.

Automobiliste assise dans la Peel P50 la plus petite voiture du monde !




La Peel 50 est un petit véhicule monoplace très atypique: découvrez quelques uns de ces secrets de fabrication.

La Peel P50 – la plus petite voiture de production du monde, pesant à peine 130 livres (59kg).

La plus petite voiture dans le monde à la BBC – Top Gear – BBC
Jeremy entraîne la Peel P50, la plus petite voiture de production du monde pour travailler à la BBC et rencontre quelques visages célèbres le long du chemin.



3D – Avolette

Un assortiment d’ avolettes !


1964  Microcar



 BONUS ! La PEA CAR


Car (voiture) Pea (Pois) – Pub TV



 Bonus  Rowe E50

L’E50 de 118 milles E50 est une voiture électrique destinée à être produite en Chine cette année, pour le marché chinois seulement. Le design est très proche du Chevrolet Spark EV avec quatre sièges, il a une vitesse maximale de 130 km / h pour une gamme annoncée à 190 km grâce à sa batterie Lithium Fer Phosphate, une charge rapide (à 80%) dure 30 minutes (Ampérage non spécifié ) Et une charge complète 8 heures sur une prise conventionnelle. 



Toyota EX-II Concept, 1969


TRIVIA est un véhicule Electrique pour les grandes villes, le trafic chaotique et une vie meilleure.
Petit et agile, un peu plus grand qu’une motocyclette, destiné à un occupant tout en offrant les avantages que porter, des sièges, léclairage, l’air et l’abri de la pluie, le vent et la poussière.Equipé d’ un moteur électrique sur la roue avant , il ne pollue pas l’air et est extrêmement économique, ayant des pédales comme une machine pas à pas et les engrenages comme une bicyclette qui offrent la possibilité de pédaler pendant la conduite, la pratique tout en contribuant à la performance du moteur. Destiné pour les citadins, les jeunes et les adultes ayant une affinité à la technologie et à l’ innovation et à la santé préoccupés, offrant une chance de pratiquer sans consacrer des heures à l’ exercer. Avec un design intelligent est TRIVIA plus d’un tricycle, il est une révolution contre un mode de vie sédentaire, les déchets de l’ espace et le temps des voitures de commodité et de confort classique.



Première mondiale au lithium – polymère à propulsion électrique 3 roues du véhicule,
Etrike, 3 Wheeler, Tricycle électrique, électrique Tuktuk, électrique Rickshaw, Bajaj, mobilité verte.



 

Share Button
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *