Futuro House – Matti Suuronen Architecte Designer (1933-2013) – Lammi, Finlande –
Virginie Maneval

Share Button



MATTI SUURONEN
 (1933-2013)

Diplômé de l’Université de technologie d’ Helsinki en 1961.




futuro030
Le prototype mesure 8 mètres de diamètre, pèse 400 kilos et peut loger jusqu’à huit personnes.




Une maison Futuriste ronde La FUTURO de 36 mètres carrés complètement aménagée de meubles en plastique, de quatre mètres de haut à l’aspect futuriste en forme d’O.V.N.I. réalisée en polyester renforcé de fibres de verre. La futuro house exposée ici mesure environ 3 mètres de haut pour 8 mètres de diamètre. Sa surface est de 50 m2 et son volume de 140 m3 : elle est divisible pour l’aménagement intérieur.







Une sandwicherie spatiale entre 1973 et 1980


À l’origine, ce module nomade avait été conçu par Matti Suuronen à la demande d’un ami d’enfance, qui souhaitait un chalet de vacances prêt à l’emploi pour partir à la montagne. Le prototype a ensuite été industrialisé et produit à une centaine d’exemplaires en plusieurs couleurs (blanc, bleu, orange, vert, jaune) mais l’aventure a pris fin après le choc pétrolier de 1973.

L’exemplaire qui est en vente ne sera pas forcément inconnu à tous. Il avait en effet été acheté en 1973 afin d’abriter une sandwicherie à La Défense. Et il y est resté jusqu’en 1980, date du début des travaux de construction du centre commercial des Quatre Temps. Après avoir été stockée pendant 20 ans puis entièrement restaurée, cette maison Futuro est donc de retour sur le marché.

L’histoire de la Futuro :

1968-1972 : Le parvis de la Défense, le quartier d’affaires parisien, accueille durant 10 années le « Resto’Bulle », une cafétéria d’un nouveau type.

1983 : L’arrivée de la Grande Arche et ses travaux pharaoniques contraignent la soucoupe volante à quitter la ville pour rejoindre durant 20 ans les terres vertes de la campagne.

2005 : XXO acteur majeur du Design en Europe en fait l’acquisition après des années de recherches. La futuro est alors restaurée et retrouve au passage sa couleur d’origine orange.

2010 : La futuro change de main, elle devient la propriété d’un collectionneur passionné, bien décidé à lui offrir une retraite active et méritée.

2013 : Le Strict Maximum lui consacre un article.




(Page de couverture) (ci dessus)
TOMORROW’S HOUSE FROM YESTERDAY
Retour vers le Futur
FUTURO’S de Matti Suuronen (project)







L’entrée de l’escalier pliante d’un Futuro Maison restaurée située à Espoo, en Finlande.
Photo: weegee



futuro015
Brochure d’époque pour vanter cette maison de vacances.




Ce dernier souhaite, pour ses vacances de ski, une maison prête à l’emploi et à poser sur les pentes enneigées des montagnes.


La Capsule spatiale sur piliers ajustables, la Futuro reflète l’optimisme des années soixante : l’idéal d’une nouvelle ère, le plastique comme matériau de construction; la production en série, l’assemblage en modules ;la mobilité, les formes elliptiques, les couleurs pop…


Le prototype mesure 8 mètres de diamètre, pèse 400 kilos et peut loger jusqu’à huit personnes.


Suite à l’enthousiasme général, Suuronen envisage la production en série de la Futuro, et en modifie le format, la réduisant à 5 mètres de diamètre, afin de devenir plus facilement transportable.
Une vaste campagne de promotion internationale est lancée.
Allemagne 1970 : le Flower Power est passé, la lune est conquise, un optimisme lié à l’amour de la technologie sert de moteur à la société, tout semble possible. Et ce grâce à la matière plastique qui rend le monde si coloré et la vie si facile. À cette époque, ASV Stübbe reprend l’étude de design exécutée par l’architecte Finlandois Matti Suuronen: La Futuro-House (habitation du futur) –


Cette maison de vacances est également exposée à titre d’étude de design au Museum of Modern Art de New York…


Presque 100 exemplaires semblables furent réalisés au cours des années suivantes, mais le choc pétrolier de 1973 engendre la fin de la production de cette maison…


futuro023


 La Futuro Maison partiellement restauré situé à Espoo, en Finlande. Photo: weegee








Restauré Futuro House , Matti Suuronen, 1968.




Michael De Vera: Photo d’une période de mode à l’intérieur d’une Maison Futuro, 1970.


Archive: Tumblr  Michael De Vera 



Une route abandonnée  de la Futuro House aux États-Unis..



futuro001(Au premier Plan) le Bureau 

 » Le Boomerang Desk  » 


Icône de l’espace de l’époque spatiale de Maurice Calka – Sculpture, designer et urbaniste Maurice Calka (1921 – 1999) Le «Boomerang Desk» conçu par Maurice Calka et produit par Leleu Deshays en 1969. Fin des années 60 pensez que le bureau Boomerang (1969) fut à la fois introduit à l’Elysée (par Georges Pompidou) et adopté par Kanye West.



Atelier Calka




futuro002
futuro014futuro003
futuro021futuro029

La Futuro s’est posée au marché Dauphine des puces de Saint-Ouen.

Une chance  car c’est le seul exemplaire visitable se trouvant sur le sol français…



Un petit tour dans son histoire..

MAISON FUTURO Matti Suuronen – 1968
Elle est produite en 1968 pour répondre à la demande d’un ami d’enfance de Suuronen, le Dr. Jaako Hiidenkari.

La Capsule spatiale sur piliers ajustables, la Futuro reflète l’optimisme des années soixante : l’idéal d’une nouvelle ère, le plastique comme matériau de construction; la production en série, l’assemblage en modules ;la mobilité, les formes elliptiques, les couleurs pop..


Suite à l’enthousiasme général, Suuronen envisage la production en série de la Futuro, et en modifie le format, la réduisant à 5 mètres de diamètre, afin de devenir plus facilement transportable.
Ce dernier souhaite, pour ses vacances de ski, une maison prête à l’emploi et à poser sur les pentes enneigées des montagnes. Capsule spatiale sur piliers ajustables, la Futuro reflète l’optimisme des années soixante : l’idéal d’une nouvelle ère, le plastique comme matériau de construction; la production en série, l’assemblage en modules ; la mobilité, les formes elliptiques, les couleurs pop…


futuro028

futuro020

futuro024


futuro023

 





Matti Suuronen (1933 – 2013)



(Station-service abandonnée)

CF-100 – 200 (1969) sur la route 130.






 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *