Manuel Herz (1969) Architecte (Legal Illegal 2004) Bayenthal, 50968 Cologne (Projet 2017) Seefeld, Zurich Allemagne
Virginie Maneval

Share Button



Legal / Illegal /
 (2004) Manuel Herz – Architecte

Bayenthal, 50968 Cologne


Le site de 5,50 m de large et 25 m de profondeur, associé à toutes les normes, règles, réglementations anti-incendie, lois sur la construction, plan de développement municipal et règles de construction à proximité de bâtiments historiques, se traduit par un volume très clairement défini et non ambigu. La forme suit la loi ! Cette position de départ constitue le premier volume du bâtiment: un volume transparent (aussi transparent que la loi, comme l’a dit Kafka) et orthogonal, se détachant de l’histoire par un mètre et réagissant ainsi à la limite du bâtiment municipal. Dans la partie arrière du site, une construction complète couvrant l’ensemble du site n’étant évidemment pas autorisée conformément au plan de développement, une réduction du volume est créée par des terrasses à chaque niveau. C’est le volume approprié du bâtiment, qui est formulé selon toutes les lois et se lie aux règles. Le volume « légal ».


Le deuxième volume est le volume défiant. Combien de règles peuvent être ignorées dans un lieu dominé et étranglé par des règles? Le volume dans son ensemble n’a pas le droit d’exister, car sa superficie totale dépasse la surface maximale autorisée dans le plan directeur urbain. Par conséquent, le volume en soi est illégal. Chaque surface de son volume à facettes jette une « zone d’ombre » sur les sites voisins, interdite par la loi allemande sur la planification.


Les réglementations anti-incendie sont ignorées ou seulement respectées indirectement et la masse principale du volume traverse la ligne de construction municipale, en dépassant le monument historique de la porte, dans la rue. Pas un seul mur extérieur n’est debout perpendiculairement à la verticale et la différenciation entre le mur, le toit et le sol, les principales catégories d’éléments de construction dans l’architecture, est dissoute.


Il a fallu deux ans de négociation avec l’administration de la planification locale pour faire approuver les plans. Le fait que le bâtiment viole certaines règles n’a jamais été caché. En fait, le titre du projet «Legal / Illégal» a été imprimé sur chaque plan soumis. Au lieu d’une approche subversive qui cache des écarts de règles et des tentatives d’utilisation de failles dans la loi, l’architecte a choisi une approche très franche consistant à confronter ouvertement l’administration aux digressions. Le projet tente ainsi de révéler les absurdités du surplus des réglementations de planification plutôt que de se frayer un chemin autour de lui. Le projet tente également de créer des espaces uniques pour vivre et travailler dans un chantier négligé.





photos: © Boris Becker



MANUEL HERZ



Plan Nord Ouest – Variations des Balcons


le Bâtiment contient cinq résidences 

Dans un quartier résidentiel du centre de Zurich, l’architecte Manuel Herz a conçu une maison à la façade frappante comprenant des persiennes horizontales et verticales fonctionnelles.


Manuel Herz. Ballet Mecanique est le surnom donné à cette villa urbaine dans le quartier résidentiel de Seefeld, à Zurich.

Le bâtiment, qui comprend cinq résidences, se trouve à proximité du

Musée Heidi Weber du Corbusier:

Le Centre Le Corbusier est un bâtiment situé dans la ville suisse de Zurich.

Histoire La galeriste et collectionneuse d’art Heidi Weber a reproduit et remis à la mode le mobilier de Le Corbusier, avant que l’entreprise Cassina ne l’édite et le vende à un plus large public. Elle a également commercialisé la peinture de l’architecte, ainsi que sa gravure. En 1960, elle mandate Le Corbusier pour créer une maison permettant abriter des expositions artistiques. Les premiers plans du pavillon sont présentés au public une année plus tard. Tout d’abord prévu en béton, le bâtiment est finalement construit en acier. Les travaux débutent en 1964 ; ils sont interrompus après une année à la suite de la mort de Le Corbusier, puis repris et terminés. Le 15 juillet 1967, le centre, situé près du lac, est officiellement inauguré. La ville de Zurich, qui possédait originellement la parcelle sur laquelle se dresse le centre, en est le propriétaire officiel. Il est inscrit comme bien culturel d’importance nationale.

Musée Le centre accueille un musée, appelé « Heidi-Weber-Museum », qui retrace la vie et l’œuvre de Le Corbusier. Conçu comme une œuvre d’art totale, ce musée présente toutes les facettes du créateur, avec en particulier un design d’intérieur spécifique, des peintures et des sculptures. La gestion du musée est assurée par une fondation publique-privée dans laquelle siègent des représentants de la Ville de Zurich ainsi qu’Heidi Weber. Le droit de superficie accordé à la galeriste expirant après un délai de 50 ans, le pavillon a été repris en mai 2014 de plein droit par la Ville de Zurich, qui en assure désormais la gestion. Le pavillon nécessite une urgente restauration.



et fait référence aux panneaux métalliques colorés et à la géométrie frappante de l’institution. le Design s’inspire également de son cadre bucolique, qui est rempli d’une étonnante variété de plantes, d’installations et d’objets.


Bien que l’échelle et l’organisation du design de Manuel Herz soient comparables aux autres structures résidentielles du quartier, l’apparence du bâtiment revêt un caractère très différent. La forme géométriquement simple de la structure contraste avec sa façade dynamique, qui donne son nom au projet: «Ballet Mécanique».



Le schéma comprend des persiennes horizontales et verticales de forme triangulaire arrondie qui se déplient pour devenir des balcons accessibles avec des toits correspondants. les persiennes verticales assombrissent les pièces lorsqu’elles sont fermées, ou offrent intimité et intimité lorsqu’elles sont ouvertes. La nature adaptable de la conception signifie qu’une série d’espaces temporaires peut être créée et utilisée en fonction du moment de la journée ou de la saison.
en utilisant un mécanisme hydraulique, quatre types d’éléments de façade différents ont été installés: un élément mobile avec une rampe pouvant se déployer pour devenir un balcon accessible; un composant mobile sans garde-corps servant de dispositif d’ombrage; un élément statique qui fournit des balcons accessibles en permanence et des sections de murs fermés statiques ayant la même forme que les autres éléments.



Fermé: le bâtiment présente un ton uniforme de couleur champagne et légèrement métallique. Cependant, les côtés intérieurs des persiennes présentent un spectre de couleurs variant entre le rouge et le bleu. Cela signifie que lorsque la façade est ouverte, un arc-en-ciel de rouge et de bleu anime les façades autrement monochromes du bâtiment.




les persiennes peuvent être fermées pour assurer l’intimité et l’obscurité





la conception comprend des persiennes horizontales et verticales fonctionnelles.
images © yuri palmin
images © yuri palmin
images © yuri palmin
images © yuri palmin



Emplacement zurich – seefeld
Utilisation logement (cinq appartements)
Client privé – achèvement: juillet 2017.
Superficie env. 800 m2 (incl. Sous-sol)
volume env. (Incl. Sous – sol) 2650 m3
Architecte Manuel de Herz, basel
Equipes stefan Schöch (chef de projet), penny alevizou
Représentant du client Odinga Picenoni hagen AG, zürich
Gestion de la construction Bühler & Oettli AG, zürich
Ingénieurs de structure, façade dr. lüchinger + meyer bauingenieure AG, zurich
HVAC et planification de l’assainissement / MAS engineering gmbh,
Physique du bâtiment glattbrugg , Acoustique / gartenmann engineering AG, zürich
Construction brute jenny & co AG, ennenda, glarus
Façade du balcon SFL technologies, stallhofen, autriche
Menuisier johann rasshofer schreinerei, gmund, deutschland
Metal construction schneebeli metallbau, zürich
Plancher a1 industrieböden, zürich.





source: http://www.manuelherz.com/legal-illegal-cologne

source: https://www.archdaily.com/133678/legal-illegal-manuel-herz-architects

source: https://www.designboom.com/architecture/manuel-herz-ballet-mechanique-housing-zurich-switzerland-08-22-2018/

source: https://www.wallpaper.com/architecture/ballet-mecanique-manuel-herz-zurich



 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *