Architecture bulle organique – Gue(ho)st House – (Delme) Centre d’Art Contemporain (2013)
Virginie Maneval

Share Button


Gue(ho)st House appartient au Centre d’art Contemporain
La Synagogue de Delme qui abrite des expositions et des studios.


L’histoire de ce bâtiment est riche.


A certaines périodes, le bâtiment servait de prison, d’école, de bureau de pompes funèbres, mais en 1993 la municipalité a décidé de faire renaître le bâtiment « mort » en le transformant en centre culturel.


Gue(ho)st House : La maison fantôme

L’image excentrique du bâtiment Gue(ho)st House attire l’attention par son esthétique inhabituelle. Grâce à sa couleur blanche et sa forme surréaliste, la maison reste longtemps gravée dans la mémoire. En 2013 le centre d’art fête son 20ème anniversaire qu’on a décidé de célébrer par des travaux de reconstruction et un nouveau design. Les peintres Marie Péjus et Christophe Berdaguer ont travaillé sur le design du bâtiment. La nouvelle image relie le passé et le futur, l’écho des vieux temps s’harmonise avec les nouvelles tendances.

Le titre métaphorique du projet, choisi par les designers, reflète son histoire par la phrase folâtre de Marcel Duchamp : « A Guest + a Host = a Ghost » (un invité + un hôte = un fantôme).

La décoration de la façade rappelle Casper, fantôme des dessins animés. Néanmoins, en général, le bâtiment fait naître des associations contradictoires. La maison rappelle plutôt un chewing-gum qu’un fantôme. Cependant, la non-unicité de la composition futuriste de la maison lui procure un charme mystérieux.

Pour la création de l’extérieur les peintres ont utilisé du polystyrène recouvert de goudron et d’une couche de couleur blanche. Le projet Gue(ho)st House n’est pas encore terminé. On va y organiser un centre de recherches où des événements instructifs auront lieu. L’étage supérieur sera occupé par des peintres, des stagiaires, des critiques d’art qui vont utiliser cet espace comme studio.


Des Architectes:
Avec le projet Gue (ho) st maison , Berdaguer & Péjus réinventé autour du tirage Centre d’ art contemporain – la synagogue de Delme – et concevoir de nouveaux espaces d’accueil pour le public et les artistes.

Derrière le centre d’art, ils montrent une sculpture de l’échelle d’un bâtiment existant qui a été successivement une prison alors une chambre funéraire. Maintenant, sans fonction ce lieu devient la pierre angulaire du projet, une échelle réelle un Psychoarchitecture. Les artistes jouent avec l’archéologie du bâtiment et de ses fantômes pour créer une fantaisie architecturale: entièrement couverte, la maison d’origine se développe et dirige littéralement dans leurs marges.

Gue(ho)st – Marcel Duchamp : « A Guest + a Host = a Ghost » (un invité + un hôte = un fantôme). maison ou
« l’art de ne pas avoir peur des fantômes. »



Informations pratiques // Horaires d’ouverture // http://www.cac-synagoguedelme.org/fr/pages/infos

Du mercredi au samedi de 14h à 18h,
le dimanche de 11h à 18h

Le centre d’art est ouvert toute l’année sauf entre Noël et Nouvel An et le 1er mai
Le centre d’art ferme pendant les périodes de montage d’exposition

Visite sur rendez-vous pour les groupes constitués et les professionnels

Contacts

Mail :
info@cac-synagoguedelme.org

Bureau :
Centre d’art contemporain – la synagogue de Delme
33 rue Poincaré 57590 Delme
tél : + 33 (0) 3 87 01 43 42
fax : + 33 (0) 87 01 43 14
Du lundi au vendredi de 10h à 18h

Accueil :
tél : + 33 (0) 3 87 01 35 61
Du mercredi au samedi de 14h à 18h,
le dimanche de 11h à 18h

Localisation:
Delme
se trouve à 30 minutes de Nancy et Metz
45 minutes de Luxembourg et Sarrebrück
1h30 de Strasbourg
3h30 de Paris, de Bruxelles et de Bâle
Depuis Nancy : prendre la direction Château Salins et prendre la D 955 direction Metz à Château Salins.
Depuis Metz : prendre la D 955, ancienne route de Strasbourg.



 



Gue (ho) st Maison par Christophe Berdaguer et Marie Péjus est un centre d’accueil et d’ architecture sculpturale @the Synagogue de Delme centre d’art contemporain, une galerie dans une synagogue du 19ème siècle.
Les artistes ont transformé un bâtiment existant qui était autrefois une prison, puis une école, puis une maison funéraire dans une « maison fantôme » en utilisant un manteau de polystyrène et de la peinture.

Le titre Gue (ho) st House est une référence à la jeux de mots de Marcel Duchamp:
un invité + A Host = un fantôme .



 

Share Button
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *