Bulle Architecture – (Projet – Spirale) (1868) La Maison des Fondateurs – (2004) Rolex Center SANAA – Suisse
Virginie Maneval

Share Button

http://cche.ch/project/la-maison-des-fondateurs/


La Maison des Fondateurs (Le Brassus, Switzerland)


Une spirale pour mieux remonter le temps !

Informations du projet :

Développé par
BIG (Bjarke Ingels Group)
Maître de l’ouvrage
Audemars Piguet, Le Brassus
Programme
Nouveau musée et ateliers Audemars Piguet.
Transformation de l’entrée VIP, et restauration du musée dans sons aspect original de 1868.
Parking souterrain de 26 places.
Surface (SBP)
3’690 m²
Volume (SIA)
14.970 m³
Réalisation
CCHE Lausanne SA
Copyright
Images : BIG
Projet : BIG

La construction telle qu’envisagée, dans une ambiance nocturne.

 



La prestigieuse entreprise Audemars Piguet veut étendre ses bâtiments historiques et accueillir son nouveau musée appelé Maison des Fondateurs. C’est le projet du cabinet d’architecture danois BIG qui a été retenu.

Le nouveau bâtiment, inspiré des mouvements horlogers, s’intègrera de manière élégante au magnifique paysage de la Vallée de Joux.

Le Brassus – La manufacture horlogère combière met à l’enquête son ambitieux projet. Des acteurs combiers du tourisme et de l’économie livrent leurs impressions.

La spirale de BIG est le projet retenu parmi les cinq propositions de cabinets «sélectionnés pour leur créativité et leur sensibilité à l’environnement».

La Maison des fondateurs, le nouveau musée d’Audemars Piguet, entre dans le vif du sujet, avec sa mise à l’enquête publique depuis vendredi. Ce projet imaginé par le cabinet d’architecture BIG, basé à Copenhague et New York, comprend un «bâtiment en forme de spirale imbriquée, qui racontera l’histoire de la manufacture aux visiteurs, entremêlant le passé et le présent de façon dynamique et novatrice», indique la manufacture dans un communiqué.

Le Musée «combinera des espaces d’exposition (près de 400 montres) avec plusieurs ateliers, des espaces d’accueil et de réunion, ainsi qu’une structure dédiée à la conservation professionnelle des archives et à la Fondation Audemars Piguet».

«Seule marque de haute horlogerie toujours entre les mains des familles fondatrices, Audemars Piguet a ouvert les premières salles de son musée en 1992, dans la maison originelle de la famille Audemars, avant de lui dédier le bâtiment entier en 2004. Sa collection compte plus de 1300 garde-temps appartenant au patrimoine de la marque et couvrant plus de 250 ans d’histoire», indique la manufacture combière.



La Maison des Fondateurs

Le Brassus – En cours
Le nouveau musée d’Audemars Piguet, développé par le bureau danois BIG et réalisé par CCHE en qualité d’architecte local sera composé de 3 différents bâtiments connectés sur le site du Brassus.
La Maison des Fondateurs abrite le musée existant, restauré pour mettre en valeur l’architecture de l’époque des fondateurs. Conçu par le bureau d’architecture danois BIG (Bjarke Ingels Group), le bâtiment lauréat est une spirale émergeant du sol, reposant entièrement sur des parois de verre courbe et se combinant avec le plus ancien bâtiment d’Audemars Piguet : la maison d’origine de la famille Audemars. La spirale devient l’espace principal d’exposition et le bâtiment administratif existant garde quant à lui sa fonction actuelle. Bien que la spirale constitue un véritable défi technique, les matériaux sont simples : de la végétation sur le toit, du verre pour les façades, du laiton pour les revêtements et les protections solaires. CCHE, désigné comme architecte local et planificateur général du projet, intervient de façon transversale en assurant non seulement le suivi du projet mais aussi les flux d’informations entre les parties prenantes, la collaboration avec les autorités, le contrôle qualité et l’exécution des travaux.

Expérience intéressante :

Eric Duruz, directeur de l’Association pour le développement des activités économiques de la vallée de Joux (ADAEV), Voit d’un très bon oeil la volonté de faire «découvrir aux gens l’entreprise dans son cadre naturel», une expérience aux retombées potentiellement favorables pour d’autres acteurs de la région, si elle s’associe, par exemple, à une dégustation d’une fondue dans un chalet d’alpage environnant.
Il salue l’esprit d’ouverture qui anime les manufactures combières, où plusieurs milliers de visiteurs sont accueillis chaque année. «Toutes les grandes firmes ne le font pas», précise-t-il.

Pour le directeur du tourisme combier Cédric Paillard, le projet d’Audemars Piguet est forcément positif, même s’il est impossible de mesurer avec exactitude son impact sur les prestataires de la Vallée. En effet, aucun chiffre ne permet de déterminer avec certitude quel pourcentage des quelque 2000 visiteurs annuels du musée privé se rendent dans les restaurants et hôtels de la région lors de leur escapade combière.




Le Rolex Learning Center de SANAA –
Rolex Learning Center à l’École Polytechnique Fédérale. Lausanne, Suisse. 2004. Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa / SANAA. Photographie par Iwan Baan.




Share Button
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *