Bulle – Architecte Shigeru Ban -2017 La Seine Musicale de L’Ile Seguin (Inauguration) – des Hauts-de-Seine –
Virginie Maneval

Share Button


370 ouvriers spécialisés en grève à Renault Billancourt et 7000 ouvriers au chômage technique.

Images d’archive INA, 
Institut National de l’Audiovisuel.


L’île Seguin abritait auparavant une importante usine Renault, fermée en 1992, et démolie entre 2004 et 2005.


La Cité Musicale de l’Île Seguin est pensée dans le respect de la nature et de l’environnement.

À quelques jours de l’ouverture de la Seine Musicale sur l’île Seguin à Paris,
Entrée Libre a rencontré son architecte, Shigeru Ban, connu pour être à l’œuvre du Centre Pompidou Metz.
Entretien avec le lauréat du Prix Pritzker, qui explique comment il a pensé, conçu, et intégré au paysage ce nouveau bâtiment, entièrement dédié à la musique. Du lundi au vendredi, Claire Chazal explore les multiples formes de la culture. Au menu, l’actualité culturelle des dernières 24 heures, des reportages sur des sujets éclectiques, ainsi que des rencontres avec des personnalités du monde des arts plastiques, du spectacle vivant, du cinéma et de la musique.
Ce projet, estimé à 170 millions d’euros, a été confié à l’architecte japonais Shigeru Ban, lauréat du prix Pritzker,
l’an dernier, pour avoir réalisé le centre Pompidou-Metz :



Rétrospective de l’Automobile..

32:14 – Reportage de 1934, de PATHE
( Jean LOUBIGNAC) sur l’industrie en France, L’AUTOMOBILE en FRANCE – RENAULT

2:47 – L’histoire – A l’annonce de la fermeture de l’usine Renault de Boulogne Billancourt prévue pour 1992, retrospective. – DP usine de Billancourt. DP Archives : premier atelier Louis Renault (photos et images NB) à la fin du 19ème siècle. 1908 : photos atelier. 1918 : taxis de la Marne. DP travail à la chaîne dans usine. 1936 : ouvriers en grève. DP intérieur usine, chaînes de fabrication. 1955 : les congés payés, vacanciers se baignant. Deuxième guerre mondiale, usine très détruite. GP papier accusant Louis Renault de collaboration. 1945 : nationalisation de l’usine. DP Dauphine Renault. 1968 : manifestations SARTRE à Billancourt. DP usine Billancourt aujourd’hui.
Images d’archive INA. Institut National de l’Audiovisuel 

Reportage sur l’île Séguin, ancien siège des ateliers de Renault Billancourt désaffecté depuis 10 ans. Alors que les 50 hectares doivent être aménagés, des anciens ouvriers se souviennent . Interview de Michel CERTANO, Areski AMAZOUZ. Plans de l’usine désaffectée. Archives siglées INA sur l’île Seguin. Photos NB. Images d’archive INA
Institut National de l’Audiovisuel 



L’usine Renault à Boulogne Billancourt sur l’ile Seguin va fermer, construite en 1925, elle emploie encore 4000 ouvriers. Images d’archive INA. Institut National de l’Audiovisuel



Auto Renault travaille à Boulogne-Billancourt, France – Résultats de bombardement stratégique de la Seconde Guerre mondiale (WW2). L’usine Renault à Billancourt Works après trois attaques aériennes par les forces alliées pendant la Seconde Guerre mondiale.Résultats des attaques aériennes par les forces de l’ Aviation royale britannique et des États – Unis huitième sur des zones industrielles dans et autour de Paris occupée par les Allemands pendant la Seconde Guerre Wolrd II. L’usine Renault à Billancourt Works après une attaque aérienne par la Royal Air Force (3 Mars, 1943) et deux par la Force aérienne des États – Unis Huitième (4 Avril et 15 Septembre, 1943). Les travailleurs effacer l’intérieur de l’ usine. La plante endommagé, effondré le toit, les gravats et les débris sur le sol. Les travailleurs dégager les débris. Structures en acier endommagées, des piliers et des murs. Bâtiments à l’usine. Murs endommagés, l’ équipement naufragé et matériel. Officiers alliés et les travailleurs de l’usine. Lieu: Paris France. Date: 1945.



Durée 1:11 – Urbex-Ile Seguin (Boulogne-Billancourt) // Premier montage de mon exploration du 17/12/16.



la désindustrialisation et le renouvellement urbain

http://lautomobileancienne.com/renault-type-a/
Renault Type A (1898-1900)

Loin d’être un pionnier du véhicule automobile, Louis Renault ne conçoit sa première voiture en 1898 à l’âge de 21 ans, mais 10 ans après l’invention du moteur a explosion et 8 ans après la fondation du premier constructeur automobile. Mais de part son jeune âge et son dynamisme, Louis Renault va devenir l’un des pionniers de l’industrie automobile, et bâtira son empire à partir de la Renault Type A, produite à partir de 1899.


http://lautomobileancienne.com/que-reste-t-il-de-renault-a-boulogne-billancourt/


Les usines Renault, quelques années avant leur destruction

Dans les années 1970, le site accueille plus de 20 000 salariés sur l’Île Seguin et dans le triangle de Billancourt qui lui fait face. Sur cette photo prise au milieu des années 1980, les transformations urbaines sont déjà importantes et le quartier industriel tranche avec les constructions hautes qui l’entourent, typiques de la fin du XXe siècle. Les usines ont aujourd’hui totalement disparu et le quartier est en travaux.



L’île Seguin


Bob Dylan – Boulogne Billancourt, France, Seine Musicale (21 Avril 2017) [Full Audio Concert]

Concert d’inauguration avec L. Equilbey – Live @ La Seine Musicale
Inauguration –
Vendredi 21 Avril 2017
et avec Bob Dylan en Concert ! 


http://www.laseinemusicale.com/fr/


Patrick Devedjian vient de signer le contrat de partenariat portant sur la conception, la construction et l’exploitation de la future Cité musicale de l’île Seguin.Tel un Paquebot sur l’océan, La Seine Musicale sur l’île Seguin à Boulogne-Billancourt est enfin prête pour ses premiers navigateurs ou plutôt spectacteurs. Cet imposant bâtiment de 36.500 m2 sera officiellement inauguré le samedi 22 Avril 2017 par le Président du conseil départementales des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian. La veille, Bob Dylan tiendra un concert exceptionnelle dans ce complexe culturel construit sur l’ancien site des usines Renault.
Trois ans de travaux menés par bouygues Construction ont été nécessaire pour ériger la Seine musicale dont sa conception à été imaginé par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines.

Projet phare de la Vallée de la culture, la Cité musicale en sera « l’un des premiers gestes architecturaux contemporains et en marquera, géographiquement et symboliquement, la porte d’entrée », a expliqué Patrick Devedjian. Implanté sur la pointe aval de l’île Seguin, sur une emprise de 2,35 ha, cet équipement de 36 500 m2 est à ce jour un projet unique en Europe. « Il s’agissait, au-delà de l’intérêt départemental, de pallier une carence de la région parisienne, en la dotant d’un équipement tel qu’il en existe dans certaines grandes villes européennes comme Londres, Rome ou Hambourg », a souligné le président du Conseil général. La Cité musicale sera principalement constituée d’un auditorium de 1 100 places dédié à la musique classique et contemporaine et d’une grande salle de 4 000 places assises dédiée aux musiques actuelles. Modulable, elle pourra accueillir jusqu’à 6 000 personnes en configuration assis/debout et sera la seule salle en France capable de proposer jusqu’à six spectacles en 48 heures. Un pôle d’enregistrement et de salles de répétition, un espace entreprise de 2 660 m2, des espaces de restauration et des commerces à vocation culturelle complèteront l’ensemble. Deux formations musicales en résidence s’installeront sur l’île Seguin : l’ensemble Insula Orchestra, de Laurence Equilbey, et la Maîtrise des Hauts-de-Seine.

L’Ecran LED – 800 m2




Ponts et passerelles.. 



La Seine Musicale rentre en Scène sur L’île Seguin


Le Bâtiment se compose d’un auditorium de 1150 places reconnaissable par sa coque en bois laquelle repose une  « Voile ». Constitué de panneaux solaires, cet élément de 200 Tonnes et de 45 mètres de haut pivote selon l’orientation du soleil. L’auditorium sera dédié aux musiques classiques et contemporaines tandis que la salle Grande Seine, d’une capacité de 4000 places assises, accueillera des concerts de musiques actuelles.


2:40 – Maquette animée de l’Auditorium de l’Ile Seguin (Seine Musicale) et de sa voile couverte de panneaux solaires qui suivront le soleil dans sa course (grâce à une carte arduino).



PROJET // Maquette de L’île Seguin de jean Nouvel



Bouygues Bâtiment Ile-de-France prend part à la réalisation de la Cité Musicale de l’Ile Seguin prévue pour 2017.


 


 L’île Seguin devient un pôle culturel.


Le chantier de la cité musicale, l’un des grands projets de la Vallée de la Culture porté par le département des Hauts-de-Seine, est en train de transformer le visage de l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt. Découvrez-le !
Vu du ciel, à l’occasion d’une campagne de prises de vue aériennes réalisées au moyen d’un drone à la mi-novembre 2015.








Réelle Construction // de la Salle de Musique – Auditorium // (ci-dessous)



Après avoir entretenu un mini-suspense, le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, a déclaré que le lieu, qui doit être inauguré le 21 avril 2017, s’appelle officiellement « La Seine musicale ».
Boulogne-Billancourt: la métamorphose de l’île Seguin – Un nouveau lieu de concerts ouvre ses portes près de Paris.
Un magnifique paquebot de béton dédié à la musique ouvre ses portes sur l’île Seguin, à Boulogne-Billancourt,réunissant deux salles de concert, La Seine musicale offrira un mélange des genres musicaux.
La Seine Musicale est un ensemble de bâtiments en forme de vaisseau, consacrés à toute la musique, totalement inédit en France, et en Europe ouvert à tous les publics et pouvant accueillir des manifestations variées: artistiques, politiques, festives, commerciales etc.
Posée sur la pointe aval de l’Île Seguin à Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine.

L’Histoire de l’île: réalisé dans le cadre d’un contrat de partenariat signé le 11 juillet 2013 entre le Conseil général des Hauts-de-Seine et le groupement Tempo Île Seguin comprenant Bouygues Bâtiment Île-de-France (mandataire), Sodexo, OFI Infravia, TF1 pour une durée de 27 ans à partir de la date de livraison. Il porte sur la conception, la construction, le financement,l’exploitation et la maintenance des lieux.Ce contrat prévoit que l’opérateur doit développer les recettes d’exploitation en développant une programmation qui reste à ses risques et périls en plus de la programmation du conseil général. En contrepartie l’opérateur reversera un montant garanti qui viendra en diminution du coût incombant à la collectivité, d’un minimum de 150,8 millions d’euros sur 27 ans.Le permis de construire déposé le 1er août 2013, fut instruit jusqu’en mars 2014. Le 7 novembre 2013 L’avis de l’autorité environnementale sur l’étude d’impact.
Début décembre 2013 les travaux préparatoires commencent par la démolition des usines Renault.
Du 12 décembre 2013 au 18 janvier 2014 Enquête publique. Mars 2014 délivrance du permis de construire et début des travaux préliminaires (terrassements, installations de chantier,…).
N’ayant fait l’objet d’aucun recours, la pose de la première pierre a été faite le 5 juillet 2014 par le président du Conseil général, Patrick Devedjian. Le coût de cette construction est évalué à 170 millions d’euros. La ville de Boulogne a par ailleurs cédé le foncier de 2,35 hectares pour 1 euro symbolique au conseil général.


26:00 – Découvrez les tout premiers débuts de Robert Doisneau, célébre photographe français, au sein du nouveau service photographique de l’usine Renault à Boulogne-Billancourt en 1934. Alors âgé de 22 ans, il va découvrir des univers qui lui sont alors inconnus: le grand monde, le monde industriel et le monde ouvrier…


L’ouverture au public est prévue au printemps 2017 sous le nom « La Seine musicale ».
http://www.laseinemusicale.com/fr/


A l’occasion de la semaine d’inauguration de la Seine Musicale, Bob Dylan est le premier artiste à produire un spectacle musical, le 21 avril 2017.



La conception du grand bâtiment de 280 mètres de long fut confiée aux architectes Shigeru Ban et son associé Jean de Gastines. La scénographie des salles est réalisée par l’agence DUCKS scéno tandis que les études acoustiques ont été confiées aux cabinets Nagata Acoustics et Lamoureux Acoustics. C’est le long du grand foyer que s’organise la colonne vertébrale du projet. Un grand parvis fera la transition avec le bâtiment et l’extérieur. Les visiteurs pourront sortir sur les terrasses et du grand foyer accéder à la grande salle, l’auditorium, l’espace entreprises, ainsi que le pôle des répétions d’enregistrement. Une pelouse sera posée sur le toit. L’ensemble représente une superficie de 36 500 mètres carrés.


Le grand foyer
D’une surface de 1 000 mètres carrés il comprendra un bar, café restaurant, des boutiques en rapport avec la musique et des expositions culturelles.


Auditorium
Il est conçu pour accueillir un orchestre symphonique ou de musique contemporaine.
Sa capacité est de 1 150 places assises. Salle dite en vignoble, typologie retenue pour des critères acoustiques et scénographiques. Les auditeurs étant répartis sur plusieurs terrasses tout autour de la scène, créant une proximité avec les musiciens. Sur le plan acoustique les surfaces composant les différentes terrasses permettent des réflexions précoces de l’orchestre vers l’auditoire intensifiant le sentiment d’intimité avec les musiciens. La programmation des événements prévus en ce lieu fut élaborée sur le conseil d’Olivier Mantéi.
(Directeur Adjoint de l’Opéra-Comique et codirecteur du théâtre des Bouffes du Nord). Le Département prévoit pour elle, la programmation de 40 levers de rideaux par an dans cette salle. Parmi celles-ci certaines prestations de la Maîtrise des Hauts-de-Seine qui s’installera ici dans des locaux lui étant réservés.

La grande salle peut aussi accueillir un orchestre symphonique dans une fosse d’orchestre pour certains spectacles. Le Département assurera la programmation d’une dizaine de levers de rideaux dans cette salle.

L’auditorium de la Seine Musicale de l’Ile Seguin

La Cité Musicale du conseil général, baptisée désormais La Seine Musicale, est un projet que nous avons toujours soutenu, et qui, rappelons-le n’a fait l’objet d’aucun recours.
Les riverains ont eu le privilège de participer à une visite en avant-première de ce lieu d’exception.
L’auditorium : une œuvre d’art en bois tressé

Coup de cœur pour le magnifique auditorium dessiné par Shigeru Ban, situé au cœur de «l’œuf en bois » sur la pointe de la Cité. Non amplifié, d’une capacité modulable jusqu’à 1200 personnes, c’est une véritable œuvre d’art en bois tressé. On s’attarde avec bonheur à examiner la créativité et le soin extrême apporté à chaque détail de l’architecture intérieure. Les matériaux naturels, bois et carton, sculptés avec talent, apportent une atmosphère harmonieuse et chaleureuse. On comprend parfaitement l’expression de « Nid » utilisée par son créateur. L’auditorium qui sera dédié à la musique classique sera une des plus belles salles de France.

Elle s’inscrit dans la tradition des grandes salles de spectacles pouvant recevoir : concerts, comédies musicales, spectacles vivants, humoristes, ballets, spectacles pour enfants, événements d’entreprise, etc. Elle peut recevoir 4 000 places assises ou 6 000 en assis/debout. Par ses dispositifs scéniques, elle peut être modulée suivant les événements (théâtre, comédie musicale, conférence, concert etc.).


Pôle d’enregistrement


Salles de répétitions


Espace entreprises
Pour colloques, séminaires, salons, cet espace représente 2 660 mètres carrés


Parc
Un ovale en forme de nid d’oiseau sera posé sur un plan d’eau.


Prix, récompenses, distinctions
2014 – Prix du label Biodivercity du Conseil International de Biodiversité et Immobilier.
2015 – Prix du Meilleur Projet futur (Best Futura Project) 3 au Marché international des professionnels de l’immobilier (MIPIM) Awards à Cannes.


Programmation
Il est prévu plus de 400 représentations par an dont une cinquantaine par le département. Parmi les partenaires de renom, Laurence Equilbey : Insula orchestra fondé par la directrice d’Accentus, bénéficiera d’une résidence dans les nouveaux locaux.


Présidents du comité de direction artistique
Pierre Lescure – actuel directeur du Théâtre Marigny, pilotera la programmation des deux salles prévues pour accueillir des concerts de classique, comme le jazz, spectacle de danse ou opéras.


Article connexe
Île Seguin


Liens externes
La Cité musicale de l’Île Seguin par Jean de Gastines [archive]
Le partenariat Public-Privé pour la Cité musicale de l’Île Seguin [archive]
Présentation du projet de la Cité musicale de l’Île Seguin [archive]


Travaux..  sur L’île seguin


Autour de l’Auditorium en bois, une voile ornée de près de 1 000 m² de panneaux photovoltaïques se déplacera pendant la journée en suivant la course du soleil.

 

Lancé en juillet 2014, le chantier de construction de la Cité musicale départementale de l’Ile Seguin avance bien. Le gros-oeuvre est terminé et la charpente en bois tressé autour de l’auditorium est posée. L’aménagement des salles de répétition et d’enregistrement de l’orchestre résident sont en cours. Le bâtiment doit accueillir ses premiers visiteurs en 2017.




Vidéo de la pose de passerelle de l’île Seguin à Boulogne-Billancourt.

La Seine musicale, la nouvelle salle de concert de l’Ouest parisien, ouvre ses portes vendredi 21 avril.





 

Conférence de presse à la Seine Musicale, sur l’île de Seguin, le 21 septembre 2016.
De gauche à droite : Patrick Devedjian (président du conseil départemental des Hauts-de-Seine), Bernard Mounier (président de Bouygues Bâtiment Ile-de-France) et Philippe Bonnave (PDG de Bouygues Construction).

 


Les panneaux solaires photovoltaïques sont intégrés dans la voile qui peut tourner autour de l’auditorium du nouveau centre culturel et musical «La Seine Musicale», conçu par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastine, sur l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt, au sud-ouest de Paris, Le 5 avril 2017.

 L’inauguration du nouveau bâtiment sur l’ancien site de l’usine Renault aura lieu le 22 avril et se célébrera quatre jours avec des concerts.




durée 7:48 (c’est normal y a pas de son)  – La grande histoire par le musée de Boulogne Billancourt.



BONUS 



Pub – Renault 4CV une petite merveille !

Renault 4CV publicité  « la bonne solution »


Renault 4CV – un chef-d’œuvre de l’ingénierie ! 
Conduit la ! Regarde la première voiture française de vendre plus d’un million d’ unités: la Renault 4 CV. Louis Renault et ses ingénieurs ont créé subrepticement pendant la Seconde Guerre mondiale. Le 4 CV a fait ses débuts en 1946 et la production a pris fin en 1961.

Renault 1949 Rallye de Monte Carlo, 4cv

Monte Carlo 1955 – Avec plus de huit millions de ventes en 31 ans de modèle, cette petite berline boxy était et reste le best-seller voiture de fabrication française dans l’histoire de l’automobile. Elle est pratique, robuste et universellement accessible !


Renault 4CV R1063 (1951-1952) –

Après la seconde guerre mondiale, Renault est nationalisé et se donne la mission de convertir la France à l’automobile avec la petite 4CV. Par un concours de circonstance, cette voiture populaire va s’engager en compétition et fouler la piste des 24 heures du Mans…
Renault s’aligne aux 24 heures du Mans 1951 avec cinq 4CV R1063, un sixième exemplaire est inscrit à titre privé par la société Satecmo qui produit des boites de vitesses. Si la 4CV privée abandonne rapidement, les 4CV officielles tournent de manière constante sur le circuit du Mans, bien que deux voitures soient perdures dans les deux dernières heures de la course en raison d’un accident et d’un incendie. Les trois autres 4Cv signent les 24, 27 et 29èmes places au général, assurant à Renault la victoire dans la catégorie 501-750cm3.
Au final, Renault a construit 80 4CV R1063 lors de deux séries de 30 et 50 exemplaires. La 4CV R1063 était disponible en kit dans les concessions Renault afin de transformer sa 4CV de série, le client pouvait choisir plusieurs boites de vitesses parmi lesquelles la boite 4 Duriez ou la boite 5 Claude, mais ces dernières étaient facturées aussi chère que la voiture… sans le montage !


PROTOTYPE RENAULT (CONCEPT) FIFTIE –

La 4 CV Renault, la voiture des francais de l’après guerre, aurait aujourd’hui 50 ans.
A l’occasion de cet anniversaire, Renault sort la « Fiftie », un prototype non commercialisé qui a gardé dans la technologie contemporaine, quelque nostalgie de son aînée. Images d’archive INA.



Retromania continue de faire rage à travers le monde de l’automobile, avec les fabricants se référant à l’inspiration des design classique de style technologie moderne.

La Renault 4 a été considéré comme un assez petit immeuble au moment du lancement, mais est devenu plus tard considéré comme un début de hayon. La voiture familiale de roues avant motrices a marqué le premier du genre produit par la marque Renault, qui est devenu plus tard célèbre pour la Renault 5, Twingo et Clio. La « Quatrelle » est donc la genèse de la marque Renault. Au cours de sa durée de vie, la Renault 4 a reçu très peu de modifications esthétiques et mécaniques, qui vise carrément tout au long de sa vie comme un escabeau de niveau d’entrée dans le plafond de verre du monde de l’automobile. Les modèles finaux de 1992 également ne disposaient pas du confort matériel comme les exemples les plus anciens, mais ont continué à vendre fortement peu importe .

Différents types de corps ont existé tout au long de son long règne. Au départ simple hayon Quatrelle en plus du moins puissant et R3 étaient mal équipés disponibles, un camion pick-up, un fourgon tôlé (Fourgonette), un véhicule hors route (Sinpar 4×4) et un cabriolet (Plein Air). Le Fourgonette est devenu particulièrement emblématique en France, communément appelée la camionnette Boulangerie. Le van Fourgonette a même continué en vente jusqu’en 1993, devenant une vue commune à travers la France jusqu’à son remplacement par le Renault Express / Extra, basé sur la deuxième génération Renault 5. Les ventes se sont révélées si forte, que même après l’introduction de la Renault 5 en 1972 , le 4 continue de la production pour d’ autres décennies.


Extrait du film « à pied, à cheval et en voiture » (1957), du temps ou les Bugatti étaient juste des bagnoles d’occase !



Usine Citroën de Levallois
http://2cv-legende.com/histoire-de-la-2cv/usine-de-levallois-2cv

L’usine de Levallois, berceau historique de la 2CV, dans le nord-ouest de l’agglomération parisienne, était la plus ancienne des usines Citroën (Javel avait été refaite en 1933). Elle avait été construite en 1903, quai Michelet, par Adolphe Clément, patron des Automobiles Clément-Bayard.

La Citroën 2CV était en France ce que la VW Beetle est en Allemagne. Le modèle minimaliste a été conçu dans les années 1930 comme une voiture pour le peuple, et les Français ne pouvait pas résister. Pas étonnant – il a été construit pour répondre aux nouvelles demandes de l’une des premières grandes enquêtes de marketing, menée en 1922.Michelin avait demandé des dizaines de milliers de répondants ce que leur « voiture du peuple » idéal serait.



Share Button
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *